People

Michèle Dagenais

Photo of  Michèle  Dagenais
Université de MontréalHistory Location Montreal Canada Discipline(s): History Research Interests: Environmental History, Urban Development, Politics, Cultural Studies, Public History Languages: French
Biography

Les villes constituent mon principal objet de recherche que j’examine à travers l’histoire de leur mise en forme concrète et symbolique. Je cherche à montrer que le travail entourant l’organisation physique des villes façonne la manière dont elles sont gouvernées et contribue à la structuration des rapports sociaux et politiques à cette échelle. Cette façon de concevoir l’histoire des villes comme produit de composantes matérielles et sociales interreliées a donné lieu à la publication de travaux sur le développement des espaces publics de culture et de loisirs à Montréal et Toronto aux 19e et 20esiècles, et sur la structuration du domaine municipal par le truchement des réseaux d’eau potable et d’eaux usées. Récemment, j’ai publié une monographie sur la transformation des rapports entre Montréal et l’eau en cherchant à reconstituer le rôle de l’eau et de ses transformations successives dans le processus d’urbanisation de cette ville depuis le début du 19e siècle. Depuis, je poursuis mes travaux sur l’histoire de l’environnement à l’échelle plus vaste du système hydrographique Grands Lacs – Saint-Laurent.

Par ailleurs, je m’intéresse aux enjeux liés à l’écriture et aux usages publics de l’histoire, sur le plan théorique et pratique. J’ai participé à divers débats et réflexions sur l’enseignement de l’histoire. De même, il m’arrive de collaborer à l’élaboration d’expositions ou à la production de documents historiques destinés à divers publics.

Projects

Montréal au fil de ses rivières : lecture cartographique et environnementale de son tissue urbain
(Institut de recherche sur l’histoire de l’architecture, 2012-2014)
(Valérie Mahaut, École d’architecture – Michèle Dagenais, histoire, Université de Montréal)
Ce projet de recherche multidisciplinaire (architecture, aménagement, histoire) vise à mettre au jour et interpréter les traces de l’eau en contexte montréalais avec l’objectif de faire ressortir le pouvoir « morphogénérateur » de l’eau dans la production des formes urbaines. Pour cela, nous avons constitué un répertoire de cartes contenant plusieurs centaines de cartes qui ont été numérisées, parmi lesquelles certaines ont été géoréférencées. Cependant, même en travaillant les cartes de façon à faire correspondre le plus possible leur tracé, le résultat obtenu est difficilement utilisable. Impossible dans les circonstances de retracer avec précision le parcours des cours d’eau sur l’île. Pour contourner ce problème, nous avons construit une maquette de l’île de Montréal à partir d’une carte topographique de 2009. Cette maquette exagère 60 fois la topographie par rapport au relief existant afin de mettre en évidence et à valider le tracé et la localisation des composantes hydrographiques (lits de rivières, bassins et milieux humides) repérées sur les différentes cartes historiques de Montréal. Réalisation envisagée d’une maquette 3D numérique qui, elle aussi, s’avèrera utile dans la poursuite de la recherche, orientée vers l’histoire de cours d’eau particuliers.

 

Le système Grands Lacs – Saint-Laurent : définitions et représentations, 19e-20e siècles
(CRSH, développement savoir, 2012-2014)
(Michèle Dagenais – Stephen Bocking, environmental studies, Trent U. – Jamie Benidickson, faculté de droit, U. Ottawa – Stéphane Castonguay, histoire, UQTR – Ken Cruikshank, histoire, McMaster U.)
Ce projet de recherche vise à reconstituer comment, historiquement, s’est construite la notion de « système Grands Lacs – Saint-Laurent » en scrutant les processus à travers lesquels ont été produites les définitions employées pour le gérer. Nous cherchons à comprendre comment, sur les plans juridique, politique et écologique, des critères distincts mènent à la mise en forme de définitions parfois conflictuelles, parfois complémentaires, d’une entité qui s’est construite graduellement. Les recherches sont menées dans les documents des instances juridiques, gouvernementales et scientifiques afin de construire des outils méthodologiques et cartographiques sur le système GL-SL qui seront versés sur un site internet et une base de données intégrée: bibliographies, répertoire des groupes de recherche et des sites consacrés aux Grands Lacs – Saint-Laurent, collection de cartes géographiques, sources numérisées.

Michael Eberle-Sinatra

Photo of  Michael  Eberle-Sinatra
Université de MontréalEnglish Location Montreal Canada Discipline(s): English Research Interests: Literary Theory, Queer Theory, Visual Arts, Performing Arts, Gender Studies, Film Studies, Literary History, Digital Humanities Languages: English, French Website: http://michaelsinatra.org/
Biography

I am an Associate Professor of Nineteenth-Century British Literature, with a specialization in British Romantic literature. After earning a D.Phil. at Oxford and a period as Research Associate at the Northrop Frye Centre, University of Toronto, I joined the Département d’études anglaises at the Université de Montréal in June 2001. My publications include two dozen articles and essays on Romantic authors in such journals as European Romantic ReviewByron JournalKeats-Shelley Journal, and Keats-Shelley Review. Routledge published my monograph, Leigh Hunt and the London Literary Scene, in 2005. Much of my work has been editorial and collaborative. I am the editor of Mary Shelley’s Fictions: From Frankenstein to Falkner (Macmillan, 2000), and one of the general editors of the six-volume edition of The Selected Writings of Leigh Hunt (Pickering & Chatto, 2003).

Projects

Remapping Leigh Hunt’s Literary World
This new project will explore Leigh Hunt’s place within London’s literary scene throughout his lifetime with an approach combining traditional literary studies and digital humanities.

Queering Film Adaptations, 1816-2005
This project deals with a range of interpretations of seven novels published between 1816 and 2005 through the medium of cinema and queer theory to engage with theoretical issues of adaptation and sexuality. Authors to be discussed include Jane Austen, Mary Shelley, Patricia Highsmith, Christopher Isherwood, Monique Proulx, and Michael Cunningham.

Leigh Hunt as Victorian Writer, 1830-1860
This SSHRC-funded project takes up Hunt’s life and career after 1828 until the publication of the second edition of his Autobiography in 1860, a year after his death in 1859. A sequel to my first monograph Leigh Hunt and the London Literary Scene, this project will be accompanied by an electronic edition of Hunt’s 1840 play A Legend of Florence, and his 1860 Autobiography.

“Technologies, Media, and Representations in Nineteenth-Century France and England”
I am the team leader of the FQRSC-funded research project ‘Technologies, Media, and Representations in Nineteenth-Century France and England’. The two years of funding from the Soutien aux équipes de recherche – Équipe en émergence program allowed for a series of informal meetings and four 2-day workshops between 2009 and 2011 for all the members of our team (17 researchers from Canada, the US, and the UK).